Enterprise Détruit Star Trek III (Refit 1/537 AMT ERTL)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enterprise Détruit Star Trek III (Refit 1/537 AMT ERTL)

Message  Youli le Lun 25 Avr - 19:11

Puisque je ne retrouve pas certains sujets, pourtant intéressant, je me permets de remettre ici ce que j'avais posté jadis sur un de mes projets dont je suis le plus fier : l'Enterprise Détruit de Star Trek III. DOnc pour rappel ce que vous avez lire là est "d'époque" OK ? Smile

Bon, en refaisant le compte de mes nombreuses versions d'Enterprise en maquette 1/537 (c'est à dire la grande maquette AMT/ERTL) et en revérifiant mes pièces pour la version Belknap je me suis rendu compte que des morceaux, en mauvais état, d'une maquette de l'Enterprise refit qui avait été commencé (je l'ai acheté tel quel dans un lot sur ebay) serait parfait pour terminer rapidement et efficacement une version assez spéciale, celle dans Star Trek III, détruite, qui fonce sur Genesis en emportant un pauvre équipage Klingon dans les flammes de l'enfer !

Et pourquoi cela ?
J'ai un kit de conversion en résine, magnifique, qui représente la soucoupe détruite et TOUS ses détails... Y'a un peu de travail à faire dessus, un peu de ponçage et même quelques détails à ajouter mais qui ne vont pas poser beaucoup de problèmes.
J'ai nettoyé tout cela (la pièce, d'un seul tenant, était vraiment poisseuse et demandait à être décapée avant d'être travaillée ou peinte), peint plusieurs fois pour vérifier que tout allait bien et il me restait le reste du vaisseau à ajouter.
Comme la version Belknap c'était exactement le contraire, j'étais parti sur une répartition opposée des pièces : la soucoupe d'un côté pour le Belknap, le reste des pièces de l'autre pour l'Enterprise auto-détruit.

Mais avec cette maquette en mauvais état mais déjà travaillée je gagne du temps.



Au départ je voulais vraiment la garder avec sa soucoupe et tout... Finalement je garderai la soucoupe pour d'autres projets, le reste va m'être utile, donc pour cet Enterprise détruit .



On voit bien que hublots et autre parties ont été creusées parfois maladroitement... Des pièces cassées ont été recollées et j'ai rajouté de la putty pour atténuer des détails et défauts par trop apparents... Surtout à la base des pilones.

Voici donc déjà le résultat... Quelques clichés ratés avec mon nouvel appareil numérique mais j'en ferais d'autres bientôt.



On aperçoit le fond du Main hull avec un accès qui correspond à la base pour faire tenir le vaisseau. Je ne sais pas si le garderai ça comme ça... Placer le vaisseau dans une position déséquilibrée permettrait de donner l'idée de destruction dans l'espace, fonçant sur une planète... Plus difficile mais plus efficace.



J'ai d'ores et déjà travaillé les nacelles et tout le reste, je reviendrai en détail sur les éléments qui demandent à être détruit aussi sur le reste du vaisseau (après Star Trek II et le combat contre Khan, l'enterprise en a pris plein la gueule !).
Je pense également travailler tout cela pour faire apparaitre les premières rougeurs de l'approche dans l'atmosphère, ce qui va demander un peu de savoir faire à la bombe mais surtout à l'aérographe.

Voici du nouveau sur ce kit plus facile à compléter et à monter qu'il n'y parait...

J'ai collé les nacelles sur les pilones, tant bien que mal mais ça a tenu. J'ai mis l'Enterprise sur le dos pour faciliter l'alignement.



Petit rappel, voila à quoi ressemble la soucoupe à ce moment là :



J'ai établi des modifications sur la soucoupe, afin de la compléter comme recommandé sur la "notice" de Warp.
Il fallait en effet ajouter des éléments sur les pilones détruits... J'ai choisi d'utiliser des restes de morceaux de maquettes de la taille voulu mais comme y'en avait pas assez j'ai utilisé des restes des touillettes à café en plastique en les découpant.



Cela a étonnemment bien marché.
J'ai ajouté également des pièces métalliques, en laiton, pour ajouter au réalisme de ces ponts détruits...

Vous voyez ici le résultat monté et collé...



Certains éléments, finalement trop longs, ont été raccourcis ou éliminés...

J'ai tenté le coup en foutant un coup de bombe noir matt et je suis assez satisfait du résultat.
Voici une photo avec en comparaison la soucoupe en bon état (que vous vous rendiez compte).



Par contre, mauvaise nouvelle, il est tombé de son perchoir hier soir et j'ai cassé un des pilones que j'avais si durement poncé et mis à niveau avec le main hull... En le recollant, pourtant correctement, je me suis aperçu que la nacelle et le moteur n'étaient plus alignés correctement... Et cela m'énerve profondément vous pouvez pas savoir

Voici une sélection de décalcomanies pour détailler et terminer mon dreadnought et mon Enterprise détruit. Vous noterez la présence d'une notice détaillant les dégâts subis par l'Enterprise, très pratique, cela m'évite de regarder les films 2 et 3 mille fois de suite et de noter sur des croquis maison... Par contre la planche de decals livrée est assez laide, je ne l'utiliserai pas et préfère faire mes dégâts moi même et les plaques soudées sur la coque itou...



Bien évidemment les decals"enterprise" ne seront pas utilisé pour la soucoupe en grande partie détruite, mais certains emblèmes et détails subsistent tout de même même si je dois y placer dessus de la suie, des traces de fumée ou je ne sais quoi... Cela ajoutera encore au réalisme, tout comme je compte travailler les aztec patterns sur ce qu'il restera du vaisseau.

En attendant que je fournisse des photos non floues dignes de ce nom, voici des clichés de la pièce brute en résine avant d'être peinte...
Les aies retrouvée sur le net.


Youli

Messages : 1848
Date d'inscription : 28/04/2008
Age : 46
Localisation : Entre Saint Maurice et Porte de Vincennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enterprise Détruit Star Trek III (Refit 1/537 AMT ERTL)

Message  Youli le Lun 25 Avr - 19:11

Dernières évolutions de l'épave, hihihi...

J'ai encore ajouté des détails, des morceaux de "touillettes" de ci delà et des morceaux fin de plastique, des restes de grappes en métal et même des bouts de coton tige pour figurer des restants de coque etc.
La photo est floue mais voila ce que ça donne une fois collé.



Le main hull est les warp engines sont réparés poncé et cie. J'ai remis une couche de blanc.



Je suis en ce moment même en train de peindre, au pinceau s'il vous plait, les détails de cette partie moins détruite que la soucoupe. Quelques documents étudiés, il apparait que pour détailler correctement cet enterprise cela demandera encore un peu de boulot, mais avec mes nombreuses planches de décalcomanies et les trainées de fumées et les endroits détruits tout devrait bien se passer.

La soucoupe a encore été repeinte en noir plus un léger voile de blanc. On voit à peine les éléments ajoutés mais le détaillage, lui, est évident.



Dans quelques jours un modèle quasi fini vous sera proposé, j'ai plus qu'à choisir un socle solide qui présente l'enterprise filant dans l'atmosphère embrasée de Genesis.

Voici les derniers clichés et pas mal d'améliorations comme vous pourrez le constater. Malgré tous mes réglages et mes efforts il semble que j'ai hérité d'un mauvais appareil numérique. Il m'est impossible de prendre le moindre cliché correctement et non flou avec ce truc. Mais on va faire avec hein...

Pour commencer on en était au détaillage de la soucoupe détruite et du travail de peinture et de détaillage également du reste du vaisseau. Ici vous le voyez en cours, avec déjà quelques touches de couleur ajouté sur le blanc immaculé de la coque, peinture Enamel pour me changer mais surtout éviter d'attaquer le travail à l'acrylique déjà fait auparavant...



Pour obtenir ces détails je me suis abondamment renseigné sur le vaisseau, pris des photos sur le net, épluché tous mes bouquins pour approcher au mieux de l'enterprise tel qu'il apparait dans Star Trek III.

Chose amusante il apparait que les destructions de Star Trek II ne suffisaient pas à Leonard Nimoy, chargé de réaliser le film. Il a donc été ajouté des dégats importants sur le vaisseau, un peu partout, colmaté à l'ancienne : avec des plaques de métal apparentes ridicules quand on y fait attention mais invisibles sans cela

C'est tout cela qu'il me faut reproduire ici en plus de faire une destruction récente crédible et en cours...
Cela a donc demandé énormément de travail au niveau peinture.
Contrairement aux autres maquettes j'ai pris le partie de rendre la coque par endroit propre mais surtout blanche, même si la vraie couleur de l'enterprise tire sur le gris moyen... Avec quelques touche de gris de temps en temps pour les "panels" cela devrait le faire.
Mais au départ la sous couche est blanche tout simplement. Mais que ce soit sur la soucoupe en résine pleine (lourd) ou le reste du vaisseau (en plastique mais dans un état lamentable) il y avait pas mal de travail de retape.
Pas mal d'heure de ponçage plus tard, et de mastiquage intensif, j'obtiens enfin les formes voulues et comme vous le savez si vous m'avez lu, quelques incidents se sont produit dont une des nacelles cassées. Ben croyez le ou non cela s'est reproduit encore il y a deux jours, et il y a eut plusieurs chutes, qui ont bien failli me faire laisser tomber ce projet.

Pour rattraper les dégâts j'ai entrepris de faire rapidement et sommairement les aztec patterns sur la soucoupe et sur le reste du vaisseau.
Sur la soucoupe il s'agissait surtout d'utiliser des "templates" en métal acheté pour le reliant. C'est un peu trop grand pour l'enterprise, mais je m'en contenterais d'autant qu'après on les devinera à peine. L'important c'est que cela donne un aspect "réel" à la coque, qui corresponde au film. La soucoupe, bien que mainte fois peintes, est retravaillé sur la coque restante avec la peinture "base blanche" de Prince August, directement au pinceau brosse, appliqué presque au pochoir, ce qui fait que le blanc est devenu gris (transparent, il laisse apparaître la teinte sous jacente). Plus je met de peinture, plus le blanc est parfait mais cela reste gris. Un coup de bombe bien planche sur un fond gris terne et le tour est joué avec les templates en métal : j'ai mes Aztec patterns. De même les premières sous couche gris d'apprêt Tamiya sont sauvegardée sur le bord avec du masking tape afin de simuler les lignes subtiles à ces niveaux là. Les hublots, parfois disparus dans la masse en résine, sont redessinés plutôt que creusé. Cela ne vaudrait pas le coup. Les surplus de résine ont été poncé, mais apparait un défaut que je n'avais pas vu : certains détails de la soucoupe ne sont pas alignés. Je vais passer outre mais sur le moment j'étais assez énervé. Une des solutions aurait été de remplacer ça par les decals que j'ai à profusion, mais bon... On va camoufler ça à coup de trainées de fumée
J'ai d'ailleurs déjà commencé à repérer les parties détruites mais pleines et à peindre sur la coque.

Voila ce que donne les aztec patterns sur la soucoupe.



Vous voyez à côté les Post it dans lesquels j'ai découpé des formes à l'emporte pièce pour les différentes parties du main hull, les nacelle et même les moteurs warp. Les parties principales des moteurs, noirs puisqu'éteint, sont masqué au ruban adhésif Tamiya, le reste est peint gentiment au pinceau avec des détails en cuivre à la peinture Enamel ce qui donne un beau résultat.
Les templates obtenus avec les post it permettent de placer sans coller définitivement le papier sur la maquette, de le garder en place le temps de barbouiller de feutre Gundam la coque. Selon le temps que je laisse sécher le feutre résite plus ou moins ensuite à un passage au doigt ou au chiffon. Les différences de couleur obtenues figurent parfaitement les panels que je voulais, de façon aléatoire, mais la rigueur n'est pas de mise ici.
Certaines parties sont trop voyantes. Les coups de feutre trop évident alors qu'ailleurs plus effacés.
C'est là que j'ai décidé d'y remettre un peu de blanc, subtilement, en voile, à l'aérographe. J'ai découvert ici aussi les bienfaits de la peinture de base blanche Prince August, parfaite pour l'aéro mais qui n'a qu'un seul défaut : elle fait des paquets, de façon inexpliquable, avec l'alcool à bruler que j'ai chez moi. Mais le temps de faire ce que je voulais cela n'a eut aucune incidence directe sur la maquette, juste sur mon aéro, qu'il a fallu nettoyer à fond pendant des heures...

Ce travail fait, je me suis empolyé à repérer, grace à la noitce de montage jointe au kit de conversion, les tâches de destruction sur la coque afin de ne pas m'évertuer à détailler des parties qui seraient ensuite "détruites". Les décalcomanies, trop primaires pour que je les utilise, m'ont également servi pour les formes approximatives, bien que je me sois surtout rabattus sur mon bouquin The Art of Star Trek ou tout simplement le film (vive le zoom sur DVD). Tout cela a été obtenu par fine touche, comme au pochoir petit à petit à la peinture acrylique noir matt avant d'y aller au feutre noir Gundam pour étaler tout cela à l'éponge (je plaisante pas) cela donne les nuances de gris autour des parties détruites et j'aimbe beaucoup. J'en profite pour redonner quelques touches de noir au pinceau brosse sur des parties noircies par les dégâts de la soucoupe sur le coup, les nacelles, un peu les moteurs... Je reprends le peu d'imperfection qu'a laissé passé le masking tape Tamiya sur les moteurs (je les garde d'ailleurs pour les moteurs du Dreadnought, ce sera toujours ça de moins à remettre au format).



Tout cela est bien beau, je suis même assez content du résultat malgré quelques erreurs au feutre Gundam pendant une nuit de folie ou la fièvre l'a visiblement emporté sur la raison. Mais il faut que cela concorde avec les couleur et le reste de la soucoupe. En gros il faut que les dégâts de l'un opère sur l'autre, qu'il n'y ait pas une trop grande différence. Les premiers essais de montage, sans colle ,donne ceci :



Après la phase de pré-montage voici ce que cela donne au final.



Je vais pouvoir passer aux décalcomanies et aux finitions avant de vous donner rendez-vous dans la partie modéle fini, monté, terminé... Hahahahahahahah (rire de diiingueuh !)

Youli

Messages : 1848
Date d'inscription : 28/04/2008
Age : 46
Localisation : Entre Saint Maurice et Porte de Vincennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enterprise Détruit Star Trek III (Refit 1/537 AMT ERTL)

Message  Youli le Lun 25 Avr - 19:12

On passe maintenant à la phase décalcomanies.

Comme avec la navette du NX-01 au 1/72 ou j'ai découvert les joies de decals amateurs précis mais trop fragiles, j'appréhendais beaucoup l'utilisation de mes quelques planches additionnelles ici.
Cependant contre toute attente, ce sont les vieilles planches des décals AMT/ ERTL qui m'ont posé problèmes...
Je ne tenais pas à utiliser certains détaillages des planches qui m'ont coûtée entre 5 et 18 dollars pièces. Uniquement certains additifs qui seraient bien utile. Mais pour les marquages "Enterprise" je pouvais fort bien utiliser l'une des nombreuse planche d'origine du kit, déjà pré-découpés et utilisables à souhait.



Or il se trouve que certains décals, sans doute trop vieux, se sont ratatinés et m'ont posé problème une fois sur la maquette, ne voulant pas tenir. Heureusement mon kit complet d'outils MICROSET m'ont permis de réparer tout cela... Mais ce fut dur.
Un bon coup de vernis matt a également failli détruire le travail sous la coque du main Hull. Des decals pourtanyt parfaitement posés, et qui ont bien adhéré à la surface, n'ont pas supporté que je place du vernis et vérifie au doigt (le fou !) la tenue du tout... J'ai déformé le décal redevenu mou sous la couche de verni... Je n'avais jamais vu ça... J'ai remis les choses en place, comme par magie, mais les formes trop âbimées ont été poncé et repeinte à la main.



POur le reste cela a été très rapide.
Le plus facile aura été les détails du sensor dish, de superbes Decals de ST Modeler que je conseille, pour éviter un travail de peinture fastidieux. Fin mais pas trop fragile, ce decazl se place à merveille et détaille facilement ces surfaces planes. Légèrement transaprents, il laisse en plus place à la couleur sous jacente ce qui n'est pas plus mal. Une fois sec on y place facilement du vernis...
J'ai également utilisé un decal pour le sensor dish éteint. c'était toujours ça de moins à peindre rigoureusement (bord en arc de cercle, impossible à faire à la main, difficile au masque et à l'aéro...).

J'ai omis certains détails des nacelles mais ajouté les marquages Enterprise et Starfleet sur ce qui restait de la soucoupe et du main hull.

J'ai ensuite ajouté de petits morceaux de papier adhesif peints en argent sur les parties détruites dans Star Trek II toujours en suivant le modèle de decals.
Une fois fait, ayant trouvé dehors un crayon noir gras pour maquillage, je l'ai utilisé pour ajouter du noir facilement, et sans solvant ni peinture, sur les précieux adhésif placés avec soin... Eparpillé, étalé, j'ai enlevé l'excés au papier absorbant avant de figer tout cela à nouveau sous du vernis matt.

Je suis content du résultat. Je colle donc la soucoupe sur le reste du vaisseau à la cyano... J'ajoute quelques dernières touches de peinture avant de passer à la délicate question de l'aspect "détruit et en train de brûler", que je vais développer dans le sujet en partie "travaux terminé" (Finished Work).

Et pour vous donner faim voici un petit travail sur Photoshop rapide :


Youli

Messages : 1848
Date d'inscription : 28/04/2008
Age : 46
Localisation : Entre Saint Maurice et Porte de Vincennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enterprise Détruit Star Trek III (Refit 1/537 AMT ERTL)

Message  Youli le Lun 25 Avr - 19:12

Y'avait d'autres indications mais les liens que je donnais ne mènent plus à rien, cela date de plusieurs années.

Voici une galerie un peu pourrie, mais c'est tout ce qu'il me reste en image du modèle terminé. Je le montre avec le socle que j'ai réalisé sur un truc en bois, sans doute un présentoir à fromage pour la cuisine, dans lequel j'ai fait deux trous et placé deux tiges en plastique dont l'origine m'est inconnu (truc de frigo ? De meuble de salle de bain ?). Reste que c'est du solide et m'aide, encore aujourd'hui, à faire tenir le bestiaux.
Voila, mine de rien cela doit bien faire 5 ans que c'est fini tout ça.



Youli

Messages : 1848
Date d'inscription : 28/04/2008
Age : 46
Localisation : Entre Saint Maurice et Porte de Vincennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enterprise Détruit Star Trek III (Refit 1/537 AMT ERTL)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum