Tie Droid (Star Wars)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tie Droid (Star Wars)

Message  Youli le Lun 13 Oct - 15:32

Voici un autre Tie Fighter modifié il y a quelques temps, un projet rapide et sympathique qui m'a donné beaucoup de plaisir. COmme je l'expose régulièrement sur le stand ANigetter, vous découvrirez ici sa genèse !

Comme d'autres posts (mais ce ne sera pas toujours le cas), ceci est une reprise de post d'un autre forum, Hobby Forever pour ne pas le nommer.

J'indique donc les dates de post pour que vous ne vous étonniez pas :

13 octobre 2006

Bon alors voila, je fais les choses à l'envers pour une fois.
Le montage de ce kit et sa finition ont été si rapides que je n'ai pas eu le temps de vous exposer tout çà, dans tous les sens du terme.
Je me rends compte que je n'ai même pas pris une photo décente du travail fini, mais celà ne saurait tarder. Very Happy



A la base j'avais déjà réuni les pièces plastiques d'une maquette AMT ERTL pour le faire, j'avais le choix entre le Tie Interceptor ou le Tie Fighter devenu nettement plus rare. Mais comme c'est la même échelle quelque part on s'en fiche.
J'ai pris ce dont j'avais besoin et les pièces résine du kit de conversion qui nous intéresse ici puisqu'il s'agit du TIE DROID !


On peut trouver l'objet en question ici, sur Starship modeler ou je me fourni souvent de bien jolies choses pour des prix plus raisonnables qu'on ne croit Smile


En voici donc les pièces :


Je me suis saisi de tout çà et ai commencé par coller les deux parties "en boule" du Tie. Il n'y avait rien à mettre dedans, puisque le cockpit est vide, mais j'ai quand même décidé de faire un petit ajout. En effet il y a dans le sas d'accès en haut du vaisseau des "jours", des parties révélant l'intérieur. Soit je plaçait là une partie opaque, de préférence noire, avec l'aide de la partie transparente normalement prévue à cet effet (ce qui m'aurait fait perdre une future potentiellement intéressante pièce...), soit je lui trouvais un "remplaçant".
Après plusieurs essais sur des billes plates, des morceaux de parties réfléchissantes et de gros bijoux je retombais sur un disque réflechissant orange qu'on met dans les roues de vélo et que j'ai trouvé dehors.
Je l'ai donc collé dans le cockpit, bien en dessous du sas, et pour m'assurer de ne pas l'abîmer, j'ai placé de la pâte à modeler dans l'espace du sas pour le protéger de la peinture. J'ajoutais un morceau d'aluminium bien brillant pour faire bonne mesure en dessous mais celâ n'aura servi à rien je crois.

Cette pièce principale collée, le reste a été un jeu d'enfant.
J'ai commencé par peindre en noir tout çà à la bombe.
Une fois sec, j'ai peint "l'oeil" du Tie Droid, ce qui aurait du être le cockpit, en cuivre très brillant. Je sais que normalement ce devrait être noir brillant, mais je préfère comme çà!
Le reste des pièces a reçu un coup en voile de la bombe cuivre pour donner un aspect metallique que j'aime bien en fond.

Voici le résultat sur les pièces un peu montées et peintes :



Voici un premier montage à froid après plusieurs étapes de peinture.






J'étais déjà assez content de moi. LEs éléments qui relient les "panneaux solaires" au cockpit ont été collés avec une colle, genre Cyano, mais assez différente, qui s'avère efficace mais pas facile à utiliser pour du travail de précision.
Je suis donc passé, une fois les pièces bien sèches (une heure, pas plus) à un travail de peinture qui a consisté à peindre les panneaux solaires en bleu argenté sombre, peinture Testor à l'aérographe.
Cette peinture, difficile à obtenir paraît-il, a été achetée dans une boutique de modélisme ferroviaire avant qu'elle ne change de propriétaire. J'y ai fait une "rasia", parce que les prix étaient bas et qu'il y avait beaucoup de choix en métallique.
Le résultat est d'ailleurs excellent, mi-métallique, mi-bleu profond...
Qu'importait que cela dépasse, je repasserais au bleu le bord des panneaux et le reste du vaisseau.
J'ai continué à peindre au pinceau, à l'Enamel, m'épargnant de long travaux de cache alors que le travail de peinture n'avait rien de bien compliqué au pinceau ici.
Voila ce que celà donne avec la peinture Enamel bleu/gris que j'ai choisi.





Ensuite celà a été un jeu d'enfant.
Je me suis assuré que rien ne dépassait, que j'avais bien peint partout et je suis passé à ce que certains appellent le "weathering".
Là, puisque j'avais utilisé de l'Enamel, je suis passé à l'acrylique, peinture, feutres gundam... Rapide, précis, que demander de plus.
J'ai commencé par passer un coup de noir à la peinture acrylique mais je n'étais pas content du résultat.
Je suis passé à des coup en dry brush de peinture argenté prélevée sur des feutres Gundam. J'ai continué avec des petites touches de doré de ci de là.
J'ai fini avec un feutre banal Gundam, noir, pour faire les panneaux en passant le doigt ou un chiffon rapidement dessus pour donner une patine, des textures... Cela a marché à merveille.
Je me suis alors rendu compte que des bulles s'étaient dissimulées à l'arrière d'un des panneaux solaires. J'ai du poncé et en ai découvert encore plus. Trop petites pour de l'Epoxy ou de la "Duro", j'ai utilisé le mastic liquide de Mr Hobby. Une fois sec, un coup de papier abrasif et on recommence la peinture.

Je ne m'en suis pas arrêté là. Autant pour donner le côté mat que pour protéger le travail accompli, j'ai passé du vernis mat sur l'ensemble du Tie Droid sauf son "oeil". Le cockpit, peint en bronze rappelez-vous, a vu ses bords peints du même bleu gris que le reste du vaisseau. Une fois assuré que c'était correctement peint, j'ai placé du Smoke Screen Tamiya à l'aérographe dessus, ce qui a rempli les creux d'un beau noir, et lustré le "cockpit droid" en question. C'est moins sombre que je ne voulais, mais cela accroche bien la lumière et j'aime bien.

Et voilà !



Bon ben apparemment le forum HF ayant été hacké plusieurs de mes posts sont introuvables, sans doute effacé pour de bon...

Voici donc d'autres images du kit :











Le socle est ici celui du kit du Tie Interceptor et non la tige à clipper sur le sol "façon Death Star" du kit AMT ERTL utilisé pour ce projet.







Ce dernier cliché montre le réflecteur à l'intérieur qui donne un joli effet de reflets que j'aime beaucoup.


Youli

Messages : 1898
Date d'inscription : 28/04/2008
Age : 46
Localisation : Entre Saint Maurice et Porte de Vincennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum